Historique de l'opération MIAB

< Retour au détail de l'opération MIAB

MIAB       Burundi

Mission africaine au Burundi (2003-2004)

 

La Mission Africaine au Burundi (MIAB) a été créée par l'Union africaine le 3 février 2003 [Central Organ/MEC/AHG/Comm. (VII)].



La MIAB a été déployée, en attendant la décision du Conseil de sécurité de créer l'ONUB, afin de superviser la mise en oeuvre des Accords de cessez-le-feu des 7 octobre et 2 décembre 2002.

 

Elle a été précédée par une mission africaine d'observateurs militaires.

 

La MIAB avait pour objectifs de « fournir un appui aux initiatives relatives au désarmement et à la démobilisation ainsi que des conseils pour la réintégration des combattants; [de] mettre tout en œuvre pour créer les conditions favorables à l'établissement d'une Mission de maintien de la paix des Nations unies ; [et de] contribuer à la stabilité politique et économique au Burundi ».

 

À la fin de l'année 2003, la MIAB comptait 2 645 hommes (866 fournis par l'Éthiopie, 228 par le Mozambique et 1 508 par l'Afrique du Sud) et 43 observateurs militaires (venus du Bénin, du Burkina Faso, du Gabon, du Mali et de la Tunisie).

 

Elle s'est terminée le 1er juin 2004 avec le déploiement de l'ONUB.