UE/Géorgie

 

1er oct. 2008

UE/Géorgie

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe décide de ne pas priver la délégation russe de son droit de vote, mais précise qu’elle « peut être saisie à nouveau de cette question à tout moment ». Le Conseil de l’Europe annonce également le lancement d’une « procédure de suivi renforcée » afin d’enquêter sur le conflit entre la Géorgie et la Russie, notamment au niveau des nombreuses plaintes reçues par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

CISPKF JPKF MONUG MSUE