Soudan/Darfour

 

2 oct. 2008

Soudan/Darfour

Le président soudanais, Omar el-Béchir, déclare devant le Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) que la Cour pénale internationale (CPI) « nuit aux pourparlers de paix au Darfour en envoyant des signaux négatifs aux groupes rebelles du Darfour qui les encouragent à se distancer de la table de négociation ». Il estime que ces actions mettront en péril les élections et auront « un impact catastrophique sur la stabilité de l’ensemble de la région ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD