Tchad

 

8 oct. 2008

Tchad

OCHA a indiqué hier que plusieurs organisations humanitaires ont dû cesser temporairement leurs activités à l’est du Tchad étant donné les nombreux actes de banditisme. En effet, elles ont rapporté plus de 120 incidents depuis le début de l’année 2008. Le bureau estime que cette décision affectera 37 000 déplacés habitant Dogdore et Adé. Par ailleurs, la MINURCAT a débuté lundi un séminaire de trois jours à N’Djamena portant sur la violence reliée au genre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT