Centrafrique

 

12 nov. 2008

Centrafrique

Réagissant à l’embuscade ayant tué 14 soldats centrafricains, le ministère centrafricain de la Défense estime que « cet esprit va t-en guerre est destiné à boycotter le processus en cours et entraîner le peuple centrafricain dans un affrontement fratricide ». Selon le gouvernement, « cet assassinat lâche, perpétré contre des militaires, dénote l'inconstance du FDPC et de ses dirigeants irrespectueux de leurs engagements» alors que le peuple cherche la réconciliation.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT