Tchad/Centrafrique

 

18 nov. 2008

Tchad/Centrafrique

Le Chef de la MINURCAT, Victor Da Silva Angelo, estime que la mission onusienne « a été lente et doit augmenter le rythme » afin de former les 850 officiers tchadiens qui patrouilleront les camps de réfugiés dans le cadre du Détachement intégré de sécurité (DIS). Il considère qu’une fois déployé, le DIS pourra agir en complément à l’EUFOR afin de faire face à l’insécurité à l’est du Tchad, un phénomène qui nuit à l’acheminement d’aide humanitaire.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT