NOMO ZIBI, Dr. Pulchérie

Chercheure, consultante

Domaine d’expertise

 

Formation en maintien de la paix - Genre et sécurité - Gouvernance - Consolidation de la paix - Droits de la personne et les OMP - Communication, sécurité et paix


Parcours académique et professionnel

 

Titulaire d’un doctorat en droit (option droit de l’audiovisuel) de l’Université d’Aix-Marseille III en France, Pulchérie Nomo Zibi est chercheure et consultante auprès d’institutions et d’organismes qui œuvrent dans le développement international et le maintien de la paix dans les pays africains. Elle a été chargée de cours à la faculté des sciences juridiques et politiques de l’Université de Yaoundé II au Cameroun (1997-2005), ainsi qu’enseignante associée à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun-IRIC (1997-2000) et à l’École Supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication-ESSTIC (1998-2005). Elle a parallèlement occupé la fonction de directrice adjointe chargée de la coopération internationale au ministère de la culture du Cameroun (2000-2005). Dans le cadre de nombreuses missions et études en Afrique sur les questions de maintien de la paix, de genre, de gouvernance, des droits de la personne et de la communication pour la paix, elle a été consultante auprès d’organismes internationaux comme l’UNESCO, la FAO, l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie, le Haut commissariat aux droits de l’homme en Afrique et le Centre Pearson pour le maintien de la paix. Pulchérie Nomo Zibi poursuit actuellement ses recherches sur les femmes et la sécurité.

 

Publications

 

«Les femmes victimes de conflits armés en Afrique et la réforme du secteur de la sécurité», note d'analyse de la chaire Raoul-Dandurand, 10 novembre 2009.

 

« Les instruments juridiques de la communication de masse et la lutte contre les exclusions : le contenu des obligations statutaires», dans MINFOPRA, IISA, MINSUP (directeurs). Gouvernance partagée : la lutte contre la pauvreté et les exclusions, Cameroon University Press, collection sciences administratives et managériales, 2003, pp 161-165.

 

« Les œuvres d’art entre commerce illicite et protection légale : le cadre international », enjeux (revue d’analyse géopolitique pour l’Afrique Centrale) n° 15 avril juin 2003, pp 26-32.

 

« L’information internationale et les droits voisins du droit d’auteur », revue ESSTIC / ASMAC, 2002, pp 167-189.

 

« L’accès et la gestion de l’information juridique: le cas des brasseries du Cameroun, de la Sopecam et de la Sodecao», dans Anne Drumaux et Jan Mattus (directeurs). Défis de l’information et pilotage des entreprises, AS-actualité scientifique AUF (Agence Universitaire de la Francophonie), collection Universités francophones, 2002, pp 63-72.

« Le statut juridique de la femme est-il un frein à son accès au leadership ? » revue du Crac (centre de recherche et d’action culturelle), mars 1999, pp 12-21.

 

« La notion des droits de l’homme dans les médias», revue du Crac, (centre de recherche et d’action culturelle), juin 1998, pp 23-39.

 

« Le statut de l’audiovisuel en Afrique», éditions l’Harmattan (collection champs visuels), Paris, France, 1996, 388 pages.