ONU/Kosovo

 

27 nov. 2008

ONU/Kosovo

Le Chef de la MINUK, Lamberto Zannier, a déclaré hier devant le Conseil de sécurité de l’ONU que « les récentes actions des institutions du Kosovo » rendent le mandat d’administration de la MINUK impossible. Selon lui, la mission doit concentrer ses efforts « dans les régions où elle peut encore faire une différence ». De plus, il estime que la MINUK joue un rôle « de plus en plus politique » en servant d’interlocutrice entre le gouvernement Kosovo et celui de la Serbie.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK