Centrafrique

 

1er déc. 2008

Centrafrique

L’APRD exige en échange de sa participation au dialogue politique inclusif la libération de 15 partisans et la remise de sept dépouilles suite à l’attaque de sa base de Boyangou le 22 novembre. Le président centrafricain, François Bozizé, a nommé samedi Pierre Buyoya comme président du dialogue. L’ancien chef d’État burundais sera assisté par trois vice-présidents issus du gouvernement, de l’opposition et des mouvements armés à partir du 5 décembre.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT

 

 

 

États liés :

Burundi