Inde/Pakistan

 

3 déc. 2008

Inde/Pakistan

Le président pakistanais, Asif Ali Zardari, a déclaré hier les responsables des attentats de Bombay d’être des « apatrides », indiquant que « si nous avions des preuves, nous les jugerions devant nos tribunaux, nous les jugerions sur notre territoire et nous les condamnerions ». Selon lui, la menace du terrorisme « pèse sur toute la région, pas seulement sur Bombay ou l'Inde (…) La menace pèse sur l'État pakistanais, il y a une menace sur l'État afghan ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP