Soudan/CPI

 

4 déc. 2008

Soudan/CPI

Le président soudanais, Omar el-Béchir, a déclaré hier qu’il est prêt à renoncer à ses fonctions présidentielles « s’il s’agit d’une décision purement soudanaise ». Toutefois, il se « battra jusqu’à la fin » s’il s’agit d’une décision étrangère. Par ailleurs, le ministre soudanais responsable des Affaires humanitaires recherché par la CPI, Ahmed Haroun, accuse la Cour de complot, faisant un parallèle avec le colonialisme du 19e siècle. M. Haroun n’a aucun regret face à ses actions.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD