Soudan/Darfour

 

8 déc. 2008

Soudan/Darfour

Le président français, Nicolas Sarkozy, déclare que le président soudanais, Omar el-Béchir, « a son avenir dans les mains. Soit il change d'attitude et la communauté internationale peut discuter avec lui, soit il ne change pas d'attitude, alors il sera face à ses responsabilités, notamment devant la CPI ». Par ailleurs, quatre personnes ont été grièvement blessées hier par des janjawids lors de l’attaque du camp de Makjar, situé près de la frontière tchadienne.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD