Soudan/Darfour

 

9 déc. 2008

Soudan/Darfour

Le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, a déclaré hier que «les États, en particulier les membres du Conseil de sécurité (de l'ONU), doivent faire preuve de cohérence » et traduire en justice le président soudanais, Omar el-Béchir. Selon lui, la communauté internationale, dont la France, ne peut proposer de marché puisque, c'est M. el-Béchir « qui ordonne de commettre les crimes. Il assure l'impunité à ceux qui suivent ses ordres de génocide ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD