Inde/Pakistan

 

9 déc. 2008

Inde/Pakistan

Le président pakistanais, Asif Ali Zardari, estime que « les attaques de Bombay visaient non seulement l'Inde, mais également le nouveau gouvernement démocratique du Pakistan et le processus de paix (…) Les partisans de l'autoritarisme au Pakistan et les acteurs non étatiques qui ont intérêt à perpétuer le conflit ne veulent pas que le changement prenne racine ». Il considère que « la réconciliation et le rapprochement est la meilleure des revanches ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

UNMOGIP