Bosnie-Herzégovine

 

13 déc. 2008

Bosnie-Herzégovine

Le président du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), Patrick Robinson, et son procureur Serge Brammertz ont prévenu vendredi le Conseil de sécurité de l’ONU que « tant que Ratko Mladić et Goran Hadzic seraient en fuite les travaux seraient retardés ». Ils considèrent que « leur arrestation reste un objectif primordial ». M. Brammerz estime que « l'arrestation des accusés encore en fuite reste le volet le plus délicat de la coopération ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR - Althea MPUE