Centrafrique

 

17 déc. 2008

Centrafrique

Le président du présidium du Dialogue politique inclusif centrafricain, Pierre Boyuya, a déclaré hier que « jusqu’à présent, on a pu adopter la plupart des recommandations par consensus (…) Nous allons respecter le calendrier ». Selon lui, « on n’a pas vu en Afrique et dans d’autres pays tous les représentants de la classe politique, y compris les mouvements politico-militaires, se réunir ensemble pour parler de l’avenir de leur pays, pour trouver des solutions ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT