Centrafrique

 

30 déc. 2008

Centrafrique

L’Union des forces vives de la nation (UFVN), qui regroupe plusieurs partis d’opposition, demande «la participation consensuelle et significative au gouvernement des six entités ayant participé au dialogue politique inclusif et impliquées dans la recherche de la paix» en Centrafrique. Par ailleurs, « l’Union des autres partis» a suspendu hier « sa participation aux travaux du comité de suivi », estimant la présidence « responsable du blocage dans l’exécution des recommandations du dialogue politique inclusif».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT