Burundi

 

30 déc. 2008

Burundi

Le FNL indique qu’il ne pourra pas respecter l’échéance du 31 décembre pour sa transformation en parti politique et demande aux médiateurs et aux leaders régionaux de repousser la date limite. Selon son porte-parole, Pasteur Habimana , « non seulement il y a un problème d’infrastructure, mais il y a aussi un problème de nourriture et de médicaments pour nos combattants ». Le FNL avait accepté le 4 décembre de se désarmer et de ne plus utiliser le nom « FNL- Palipehutu », à consonance ethnique.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUB