Soudan/Darfour

 

7 janv. 2009

Soudan/Darfour

L’Envoyé chinoisl au Soudan, Liu Guijin, estime que la confirmation de l’acte d’accusation de la CPI envers le président soudanais, Omar el-Béchir, aurait un impact « désastreux », car elle nuirait la poursuite du processus politique au Darfour, tout en menaçant la mise en œuvre de l’Accord de paix global (CPA) signé avec le Sud-Soudan. La Chine tentera de reporter cette éventualité, notamment par le gel des procédures par le Conseil de sécurité de l’ONU.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD