02. Soudan/Darfour

 

11 janv. 2009

02. Soudan/Darfour

Le responsable de la sécurité nationale soudanaise, Salah Gosh, a déclaré hier qu’on « ne peut pas prévoir la réaction des criminels si la CPI émet un mandat d’arrêt » contre le président soudanais, Omar el-Béchir, et qu’ils pourraient « possiblement viser les étrangers ». De plus, le conseiller présidentiel Ghazi Salaheddin a indiqué que le gouvernement soudanais a un plan pour « faire face à la CPI». La confirmation du mandat devrait avoir lieu d’ici février.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD