Cours COE 2013

Cours COE 2013

8 juill. 2013 - 10 juill. 2013

Formation tenue à l’EMP Bamako, Mali

 

 

Le système sur le matériel appartenant aux contingents (COE) a été adopté par les Nations Unies en 1996 afin de faciliter la compréhension du processus de remboursement des États contributeurs d’équipements et de troupes aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. Le cours COE, qui s'est tenu du 8 au 10 juillet à l’École de Maintien de la Paix de Bamako, était destiné à des représentants militaires et civils de neuf pays africains francophones envisageant de déployer du personnel dans le cadre de la MINUSMA : le Bénin, le Sénégal, le Togo, le Burkina Faso, le Niger, la Guinée, le Tchad, la Côte d'Ivoire et la Mauritanie.

 

L’objectif général du cours COE était de permettre aux participants - qui travaillent avec le système de logistique onusien et qui sont en charge des remboursements perçus de l’organisation, dans le cadre d’opérations de maintien de la paix - de maîtriser la logistique onusienne, le financement et le contrat de location de matériel avec ou sans services de l’ONU (wet and dry lease) et surtout les procédures de remboursement. Les principaux aspects abordés dans le cours incluaient la structure organisationnelle des Nations Unies, l’organisation logistique au quartier général de l’ONU, le manuel COE et les procédures de remboursement. Les participants ont du effectuer des présentations orales, des travaux de groupes ainsi que des exercices pratiques.

LE COURS COE


Ce cours, intitulé UN Contingent Owned Equipment (COE), a été développé en anglais par une équipe de militaires scandinaves (NORDCAPS). Il est offert depuis plusieurs années à des gestionnaires à travers le monde. Avec l’accord de NORDCAPS, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a décidé d’adapter ce cours en français. Deux premières formations, destinées à des délégués d'une vingtaine de pays africains francophones, a eu lieu en novembre 2010 et en octobre 2011 à Bamako, également en partenariat avec l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Beye. Pour cette troisième édition du cours, l’OIF et l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Beye se sont associés au ROP, qui a traduit le matériel pédagogique et recruté une équipe d’instructeurs provenant de l’ONU, du Burkina Faso et du Sénégal afin de livrer la formation.



Pour des informations supplémentaires sur ce projet :
- Contactez Damien Larramendy, chargé de projet au Réseau de recherche sur les opérations de paix.


EXEMPLE D'UNE SEMAINE DE FORMATION

 

Le cours COE, bien qu'il se soit déroulé cette année sur trois jours pour des raisons logistiques, est donné normalement sur une semaine. Voici le contenu de cette formation sur cinq jours.


Au cours de la première journée, après une brève présentation de la structure organisationnelle des Nations Unies et du Matériel Appartenant aux Contingents (COE), les participants sont sensibilisés au système régissant le COE, et aux différentes formules de location. Les spécificités du matériel majeur et de certains cas particuliers sont ensuite abordées. Un exercice pratique composé d’un travail de groupe et d’une mise en situation vient clore la journée.

 

La deuxième journée, il est question des soutiens autonomes et sanitaires. Les thèmes du contrôle des mouvements de l’ONU et des pertes ou dommages du matériel sont également abordés avant d’exposer les différentes étapes logistiques du processus de déploiement, notamment la lettre d’attribution (LOA) et les préparations pré-déploiement. La LOA est un document juridiquement contraignant qui détermine l’objet et le coût des activités convenues. Celle-ci sert à l’achat des biens et services tels que le transport des contingents et du matériel leur appartenant. Outre la LOA, le cours survole les principaux défis logistiques des pays africains ainsi que le rôle des missions permanentes et des conseillers militaires.

 

Au troisième jour, les participants se penchent sur les procédures de vérification et de contrôle, les mémoranda d’accord (MoU) ainsi que les demandes de remboursement. S’ensuit un exercice pratique de préparation à la négociation d’un MoU. L’objet du MoU est de définir les conditions administratives, logistiques et financières régissant la mise à disposition, par le pays contributeur, de personnel, de matériel et de services à une opération de maintien de la paix.

 

La quatrième journée est dédiée à l’étude de l’organisation logistique du quartier général d’une mission-type, du Groupe de travail de COE (COE Working Group) et des unités de police. Un travail de groupe vient asseoir les connaissances acquises tout au long de la journée.

 

Enfin, le cinquième et dernier jour, les participants réalisent une présentation orale de 45 minutes venant conclure les travaux de groupe de la veille. Cette journée est également l’occasion pour les participants de livrer aux instructeurs leurs commentaires au sujet du cours.