APSA : contours et défis d’une Afrique de la défense

Michel Luntumbue (GRIP)

6 févr. 2014

 

Depuis sa création en 2002, l’Union africaine affirme sa volonté d’assumer davantage de responsabilités en matière de prévention, de résolution des conflits et de maintien de la paix. Les crises survenues sur le continent, au cours de la décennie, ont cependant donné lieu à des réponses contrastées, suscitant parfois des doutes quant à ses capacités à répondre aux crises africaines, sans soutiens extérieurs. Au regard des évolutions récentes et des mutations des contextes sécuritaires, le jugement est sans doute à nuancer, et appelle à une remise en perspective des défis touchant à l’opérationnalisation de l’APSA : l’architecture africaine de paix et de sécurité. Certaines crises africaines, constituent par ailleurs des menaces à l’échelle mondiale et requièrent des réponses internationales. Aussi, l’enjeu dépasse de loin la seule question de l’appropriation africaine de ces crises et porte davantage sur la coordination la plus adéquate des moyens et acteurs pertinents aux niveaux national, sous-régional, continental et international.


Lire la note d’analyse du GRIP (rédigée par Par Michel Luntumbue, avec la participation d’Oswald Padonou)

 

Retour aux dossiers du ROP