Soudan/Darfour

 

17 févr. 2009

Soudan/Darfour

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, qualifie l’accord obtenu à Doha entre le gouvernement soudanais et le JEM d’« étape constructive », mais qui doit mener à « des pourparlers globaux et inclusifs ». Pour sa part, l'ambassadrice des États-Unis à l'ONU, Susan Rice, le qualifie de « potentiellement une modeste première étape » qui ne changera pas la position américaine face à l’action de la CPI face au président soudanais, Omar el-Béchir.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD