Burundi

 

18 févr. 2009

Burundi

Un responsable de l’ONUSIDA, Michel Sidibé, salut le rejet d’un projet d’amendement au code pénal burundais interdisant l’homosexualité, estimant qu’il aurait nuit aux efforts visant à enrayer le VIH/Sida tout en ne respectant pas les droits de l’homme. Le projet d’amendement a reçu 43 votes défavorables et 36 favorables de la part des sénateurs burundais hier. Selon M. Sidibé, il aurait eu un impact sur les programmes de prévention et à l’accès au traitement.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUB