Liban

 

19 févr. 2009

Liban

Dans un rapport, l’International Crisis Group (ICG) estime que les camps de réfugiés palestiniens au Liban « hébergent une population marginalisée et appauvrie, une abondance d’armes et un leadership (…) sans direction claire ». En outre, ces enjeux sont instrumentalisés par l’ensemble des parties tandis que les camps servent de terrain de recrutement pour le jihad international. Selon ICG, les conditions sont propices à un dialogue sérieux sur la question.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL