BRAHIMI, Lakhdar Algérie

Médiateur de la communauté internationale pour la crise syrienne

BRAHIMI, Lakhdar

Lakhdar Brahimi (1934-), de nationalité algérienne, est médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe pour la crise syrienne depuis le 17 août. Il succède à Kofi Annan. Auparavant, il a été Secrétaire général adjoint et Conseiller spécial auprès du Secrétaire général de l'ONU du 14 janvier 2004 au 31 décembre 2005. Il a également été Représentant spécial de l'ONU pour l'Afghanistan de 1997 à 1999 et de 2001 à 2004. Entre ces deux missions, alors qu'il était Secrétaire général adjoint chargé des missions spéciales d'appui aux efforts de prévention et de maintien de la paix, il a dirigé le Groupe d'études sur les opérations de maintien de la paix. Ce groupe a produit un rapport en 2000, connu comme le « Rapport Brahimi ». Auparavant, M. Brahimi a également exercé les fonctions de Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUHA), de 1994 à 1996, succédant à Dante Caputo. Précédemment, il a été le Représentant spécial de l'ONU en Afrique du Sud de 1993 à 1994. Il a par ailleurs mené plusieurs missions, au nom du Secrétaire général de l'ONU, au Zaïre (désormais République démocratique du Congo) en 1993, au Yémen en 1994, et au Libéria. M. Brahimi a été ministre des Affaires étrangères de l'Algérie de 1991 à 1993.

 

Publications :

- «La Mission des Nations unies en Haïti. Mode d'emploi pour une mission de maintien de la paix », dans Yves Daudet (dir.), La crise d'Haïti (1991-1996), CEDIN-Paris I, Cahiers Internationaux, 1996.