Centrafrique

 

28 févr. 2009

Centrafrique

Dans un communiqué émis mercredi, le Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) du général Abdoulaye Miskine annonce qu’il n’est plus lié à l’accord de paix signé l’année dernière et qu’il défiera l’autorité du président centrafricain, François Bozizé, « de toutes les manières possibles ». Le FDPC mentionne également la création d’une nouvelle coalition rebelle, « l’Alliance nationale », mais ne donne pas de détails sur sa composition. Le message a été rédigé à Batangafo, une ville qui avait été attaquée par des hommes armés la fin de semaine dernière.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MICOPAX MINURCAT