Liban

 

28 févr. 2009

Liban

Alors que le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) doit débuter ses activités demain, le chef de la majorité libanaise, Saad Hariri a promis hier que le Courant ne participerait pas au gouvernement en cas de victoire du Hezbollah aux élections libanaises du 7 juin. En effet, il estime qu’une telle mesure, plutôt qu’encourager la démocratie, favoriserait plutôt le sectarisme. Le TSL doit enquêter sur l’attentat ayant tué l’ancien Premier ministre libanais Rafik Hariri.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL