01. CPI/Darfour

 

3 mars 2009

01. CPI/Darfour

Le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, annonce avoir « de lourdes preuves » contre le président soudanais, Omar el-Béchir, ainsi que « plus de 30 différents témoins qui diront comment il a tout dirigé et contrôlé ». Selon M. Ocampo, « une fois que le président Béchir aura quitté le territoire soudanais, il pourrait être emprisonné ». Le chef d’État soudanais, qui inaugurait un barrage à Méroé, prévient pour sa part qu’un mandat d'arrestation de la CPI n’aura « aucune valeur » et ne vaudra « pas l'encre avec laquelle il aura été écrit ». S’exprimant devant une foule qui a piétiné et brûlé une effigie du Procureur, M. el-Béchir estime que la CPI peut « manger » son mandat. La décision de la Cour est prévue demain.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD