Soudan/Darfour

 

3 mars 2009

Soudan/Darfour

Un haut responsable du ministère soudanais des Affaires étrangères, Sediq Mutrif, a promis hier au médiateur conjoint ONU/UA, Djibril Bassolé, que l’armée n’attaquera pas les rebelles afin de favoriser une issue politique au conflit du Darfour. Pour sa part, le JEM avertit que si l’armée attaque des civils, « le régime va creuser sa propre tombe et accélérer sa déclaration de suicide », car le mouvement « ne restera pas inactif » face à « n'importe quelle sorte de chaos ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD