02. ONU/Darfour

 

4 mars 2009

02. ONU/Darfour

Le président libyen du Conseil de sécurité de l’ONU, Ibrahim Dabashi, a annoncé hier que celui-ci ne réagira pas immédiatement au mandat d’arrestation de la CPI visant le président soudanais, Omar el-Béchir. En effet, il existe des divisions au sein du Conseil face au gel des procédures de la Cour pour une période de 12 mois. La Libye rencontre chaque membre individuellement tout en menant des consultations avec la Ligue arabe. Certaines ambassades au Soudan ont demandé à leurs ressortissants d’éviter des lieux publics et d’être prêts à l’éventualité d’un couvre-feu. Le gouvernement soudanais a toutefois promis d’assurer « la protection des ambassades, des missions diplomatiques et des civils étrangers ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD