Soudan/Darfour

 

4 mars 2009

Soudan/Darfour

Dans un communiqué de presse, l’International Crisis Group (ICG) estime que le mandat d’arrestation de la CPI envers le président soudanais, Omar el-Béchir, peut faire changer les institutions et les politiques soudanaises. Selon ICG, le gouvernement soudanais doit éviter d’utiliser la violence comme représailles, la communauté internationale doit exiger la collaboration du Soudan et l’option du gel des procédures doit être envisagée avec prudence.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD