Soudan/Darfour

 

4 mars 2009

Soudan/Darfour

Les ministres soudanais des Affaires étrangères et de la Justice réitèrent leur opposition envers la CPI alors que des réfugiés du Darfour saluent le mandat envers le président soudanais, Omar el-Béchir. Le JEM ne pense pas « qu'il soit éthiquement possible de négocier avec quelqu'un qui a commis des crimes (...) et a perdu sa légitimité » tandis que le SLM-Unité exige sa démission. Le chef du SLM, Abdel Wahid Al-Nur, a demandé hier un gouvernement transitionnel.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD