Soudan/Darfour

 

5 mars 2009

Soudan/Darfour

Un groupe de 62 ONG du Nigeria, de Zambie, du Ghana et du Niger estime que le mandat d’arrestation visant le président soudanais, Omar el-Béchir, « pourrait sans doute nuire aux efforts internationaux de paix dans le Darfour et mener à davantage d'instabilité ». La coalition rappelle qu’« en temps que président en exercice il est en mesure de provoquer davantage de destructions, et même plus puisqu'il bénéficie encore de soutiens dans son pays »

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD