L'Équipe

Direction du ROP

 

Marie-Joëlle Zahar

Directrice

Marie-Joelle ZAHAR est professeure titulaire au département de science politique de l’Université de Montréal et directrice du ROP. Spécialiste de la résolution des conflits et de la construction de la paix, Mme Zahar a été experte sénior en médiation auprès du Département des affaires politiques des Nations Unies de 2012 à 2015. Elle appuie actuellement le Bureau du Représentant spécial des Nations Unies pour la Syrie dans ses efforts de résolution du conflit syrien.

Titulaire d’un doctorat en Science Politique (cum laude) de McGill University, Marie-Joëlle Zahar a été chercheure invitée au Center for International Security and Cooperation de l’Université Stanford (1998-2000), au Munk Centre for International Studies de l¹Université de Toronto (2000-2001) et au Centre d’études sur le Monde Arabe Moderne à l’Université Saint-Joseph, Liban (2007-2008). Mme Zahar a également été professeur invitée à l’Université Lyon 2-Jean Moulin et à l’Institut d’études politiques de Lyon. Récipiendaire de plusieurs prix et distinctions académiques, ses recherches en cours portent sur la construction de la paix suite à des conflits armés, notamment sur les dynamiques de la violence post-conflictuelle et sur le rôle des politiques de promotion de la démocratie dans la consolidation de la paix. Mme Zahar oeuvre également à titre d’experte et de consultante auprès d’organismes gouvernementaux et non-gouvernementaux au Canada et à l’étranger.

Damien Larramendy

Directeur-adjoint

Damien LARRAMENDY est directeur-adjoint, chargé de projets et chercheur au sein du ROP. Il est titulaire d’une maîtrise en Peace and conflict studies de l’Université de St. Andrews et d’un baccalauréat en science politique de l’Université de Montréal. M. Larramendy, qui a également été chercheur invité à l’Université pour la Paix affiliée aux Nations Unies, s’intéresse aux processus de consolidation de la paix, au renforcement des capacités et à la notion d'hybridité dans les opérations de paix. Il mène des recherches dans les domaines du maintien et de la consolidation de la paix et est en charge de projets de renforcement des capacités francophones pour les opérations de paix. Il est co-auteur de l'ouvrage Consolidation de la paix et fragilité étatique. L'ONU en République centrafricaine (Presses de l'Université de Montréal, 2015).

David Morin

Conseiller à la Direction

David MORIN est professeur adjoint à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke où il enseigne la politique étrangère canadienne et les relations internationales. Ancien directeur adjoint du ROP de 2009 à 2012, M. Morin est également consultant en affaires politiques internationales et relations gouvernementales. Auparavant, il a œuvré en tant que directeur de cours et facilitateur pour le Centre Pearson pour le maintien de la paix. Chargé de cours pendant plusieurs années à l’Université d’Ottawa et à l’UQAM, il a aussi occupé les fonctions de conseiller politique au sein de la Brigade multinationale Nord au Kosovo en 2001, après avoir été officier traitant au bureau des relations internationales de l’État-major de l’armée de terre à Paris. Il est titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et de l’Université des sciences sociales de Toulouse où il a obtenu un DEA en relations et sécurité internationales.

Jacques Livernois

Administrateur

Jacques LIVERNOIS est administrateur du ROP. À ce titre, il est responsable de la préparation des avances liées à l’exécution des opérations, des imputations budgétaires et de la consolidation des rapports financiers en coopération avec le département « finances » du CERIUM. Il est aussi responsable de la préparation, du suivi et de la codification de tous les aspects logistiques internationaux et nationaux des projets du Réseau. Avant d’occuper ses fonctions au ROP, il a été l’administrateur du bureau de Montréal du Centre Pearson pour le maintien de la paix (1999-2006). Il est titulaire d’un baccalauréat en Sciences de l’administration options finance et management de l’Université Laval.

Jean-Guilhem Barguès

Coordonnateur adjoint

Jean-Guilhem BARGUES est coordonnateur adjoint du site Internet du ROP et chargé de projet. Il est titulaire d’une maîtrise en droit international et relations internationales obtenue à l’Université de Montréal en 2010, d’un baccalauréat en droit public de l’Université Toulouse I, ainsi que d’un DESS en droit international et européen de l’Université Paul Cézanne (Aix-en-Provence). Il a été stagiaire puis consultant juridique pour le bureau régional de l’UNODC à Dakar en 2009. Ses centres d’intérêt touchent autant le droit international (droit du maintien de la paix et des conflits armés, droit pénal international, droit humanitaire ou droit de l’environnement) que la politique internationale. Au sein du ROP, il a notamment été en charge du projet de mise sur pied de la plateforme Internet sur l’Architecture de paix et de sécurité (APSA) pour le nouveau site internet du Département paix et sécurité de l’UA (http://apsa.peaceau.org/), du projet d’élaboration d’un Dossier de présentation des Organisations régionales et sous-régionales africaines ainsi que du projet de traduction de l’anglais vers le français du Rapport sur le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA, publié par l’Institute for Security Studies (ISS). À titre de coordonnateur adjoint, M. Barguès appuie par ailleurs le coordonnateur dans la rédaction et la recherche de l’information mise en ligne sur www.operationspaix.net, ainsi que dans la supervision de l’équipe de recherche du site.

Michel Liégeois

Directeur du ROP - Europe

Michel Liégeois est Professeur à l’Unité de Science politique et de Relations internationales de l’Université catholique de Louvain (UCL), où il enseigne les Théories des relations internationales, les Questions diplomatiques et stratégiques, ainsi que la Politique étrangère. Docteur en Science politique (orientation Relations internationales) et Licencié en Affaires publiques et internationales de l’UCL, Michel Liégeois mène aujourd’hui ses principales recherches au sein du Centre d'Études des Crises et des Conflits Internationaux (CECRI) de l'UCL. Celles-ci portent notamment sur la problématique de l’usage de l’outil militaire dans le cadre du maintien de la paix et de la résolution des conflits, depuis le maintien de la paix traditionnel jusqu’aux opérations de rétablissement de la paix en passant par les différentes variantes de la diplomatie coercitive.